Assistance

Actualités > L’accessibilité des sites internet

Parmi les standards et normes de qualité des sites internet, on entend souvent parler des normes d’accessibilité. Mais qu’est-ce que l’accessibilité web et pourquoi faire des sites accessibles ? Le sujet est vaste mais nous tentons d’y répondre dans cet article qui se veut une introduction à l’accessibilité web.

Qu’est-ce qu’un site web accessible ?

Un site web accessible est un site dont les contenus sont consultables par tous les internautes : personnes valides, seniors, personnes en situation de handicap (déficience visuelle, déficience auditive, mobilité réduite, troubles cognitifs). En France, 12 millions de personnes sont touchées par un handicap soit 24% de la population active et 18% de la population totale (source INSEE).

Dès les débuts du web, l’organisme de standardisation W3C a créé un groupe de travail sur l’accessibilité : la WAI (Web Accessibility Initiative). Ce groupe de travail a développé un certain nombre de recommandations pour rendre le web plus accessible notamment au travers des normes WAI-ARIA et WCAG.

Le référentiel WCAG 2.0 énonce 4 principes pour l’accessibilité d’un site internet :

  • perceptible : les éléments doivent être distinguables visuellement (contrastes), les contenus non textuels comme les images ou les vidéos doivent avoir une alternative textuelle
  • utilisable : le contenu doit être accessible à la fois à la souris et au clavier
  • compréhensible : le contenu doit être lisible, prévisible et le système doit aider à corriger les erreurs de saisie
  • robuste : le contenu doit être accessible quel que soit l’appareil utilisé et ses évolutions futures

Les 4 types de handicap

Cette norme est décomposée en 3 niveaux d’accessibilité : A, AA, AAA. Le niveau A correspond au niveau d’accessibilité minimal tandis que le second niveau AA permet d’améliorer significativement l’accessibilité. Le niveau AAA correspond au plus haut niveau d’accessibilité, c’est aussi le plus difficile à atteindre.

En France, la norme WCAG 2.0 est traduite sous les référentiels Accessiweb et RGAA 3.0 (Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations). Ces référentiels constituent les règles d’accessibilité pour les sites internet du service public (ministères, collectivités locales, etc), obligatoires par la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Quelques exemples pour rendre un site plus accessible

Si des efforts sont faits sur les sites du secteur public, des progrès restent encore à faire du côté des sites privés notamment des boutiques e-commerce. Pourtant, quelques règles simples permettent d’atteindre un meilleur niveau d’accessibilité.

Voici une liste non exhaustive de règles qui garantissent que tous les publics pourront visualiser et comprendre les contenus d’un site :

  • Renseigner un texte alternatif sur toutes les images (attribut « alt » sur les balises img)
  • Proposer une alternative en format texte aux images et aux contenus audio ou vidéo
  • Permettre la navigation au clavier
  • Choisir des couleurs qui assurent un bon contraste
  • S’assurer de la compatibilité multiplateforme (matérielle et logicielle). Certains technologies comme Flash ne sont pas supportées sur tous les appareils, préférer les formats SVG ou HTML5
  • Permettre la personnalisation de l’affichage (choix de la taille du texte)
  • Accompagner les champs de formulaire d’un libellé
  • Eviter de justifier le texte (les espacements entre les mots engendrent des difficultés de lectures)

Une meilleure expérience utilisateur

Bien souvent, ces critères améliorent l’accessibilité de plusieurs handicaps à la fois. Ainsi, la navigation au clavier aide les non-voyants mais aussi les personnes en situation de handicap moteur qui ne peuvent pas utiliser la souris pour naviguer sur le site. La navigation au clavier est également très utilisée par les personnes utilisant un ordinateur portable.

Les normes d’accessibilité améliorent l’expérience utilisateur de tous et offrent une plus grande facilité d’utilisation. Par exemple, l’affichage de tout ou partie du contenu d’un document PDF au format HTML sur la page, en plus de le mettre en téléchargement le rend lisible sur les lecteurs d’écran (logiciel de synthèse vocale pour les malvoyants) mais aussi sur les mobiles qui ne disposent pas nécessairement de la visionneuse adaptée.

Un site internet accessible sera aussi mieux référencé

Parmi les critères d’accessibilité, plusieurs font référence à la structure de l’information selon les spécifications HTML5 et ARIA. En effet, utiliser des balises HTML et attributs appropriées permet de donner du sens au contenu. A titre d’exemple, voici quelques bonnes pratiques pour donner de la valeur sémantique à l’information :

  • Utiliser les balises h1-h6 pour les titres de contenus
  • Utiliser les balises de structure HTML5 (header, footer, nav, section, article, aside)
  • Utiliser CSS exclusivement pour la présentation et HTML pour la structure
  • Définir un rôle ARIA sur les éléments (ex : attribut role= »navigation » sur le menu, aria-label= »Fermer » sur un bouton)
  • Définir un texte alternatif sur les images

Un contenu sémantique offre une meilleure présentation pour le public en particulier pour les personnes déficientes visuelles : les systèmes de restitution de l’information par synthèse vocale sont de plus en plus sensibles à la valeur sémantique du contenu. La structure du contenu a donc une grande importance pour l’accès à l’information.

Ces bonnes pratiques contribuent aussi à une meilleure compréhension du contenu par les moteurs de recherche, ce qui contribue au référencement naturel.

En résumé

L’accessibilité des sites internet est un enjeu pour permettre la diffusion des contenus à tous les internautes. C’est aussi un avantage pour une meilleure compréhension des contenus par les moteurs de recherche et ainsi permettre un meilleur référencement.

Les sites développés par IRCF respectent le premier niveau d’accessibilité WCAG (A). Nous proposons également le niveau AA, notamment pour les sites internet publics (mairies, collectivités locales, offices de tourisme, etc).

Vous souhaitez créer un site internet accessible ou améliorer l’accessibilité de votre site existant ? N’hésitez pas à nous contacter.

Quelques outils

Critères d’accessibilité HTML5-ARIA : Référentiel AccessiWeb
Outils de vérification des contrastes Check My Colours
Techniques ARIA : Exemples d’utilisation
Evaluation de l’accessibilité d’un site internet : Grille d’évaluation niveau AA

Retour