Au service du numérique depuis 1999

Les deepfake, le nouveau phénomène médiatique

Après les Fake News qui se caractérisaient par des photos sorties de leurs contextes, des dates erronées et les faux articles, un nouveau phénomène est maintenant apparu, les deepfake. Ainsi, on peut trouver des vidéos de personnalités comme Mark Zuckerberg tenir des propos qu’ils n’ont jamais tenu en réalité comme dans cette vidéo où il affirme détenir toutes les données des utilisateurs de Facebook et qu’il peut voir l’avenir.

 

Un deepfake c’est quoi ?

Grâce à l’intelligence artificielle et la reconnaissance faciale, un logiciel peut désormais analyser les expressions d’un visage pour les retranscrire comme bon nous semble. Autrement dit, le logiciel permet de faire dire à la personne filmée ce que l’on veut. C’est de cette manière que naissent les deepfake. Pour le moment, cette pratique n’est pas accessible à tout le monde. Il faut avoir un ordinateur assez puissant et une vidéo d’une personne qui parle durant au minimum 40 minutes pour que le logiciel puisse effectuer une reconnaissance faciale précise.

Les risques sont alors nombreux. Il y a bien sûr les scandales possibles avec les célébrités. Il y a eu d’ailleurs des deepfake pornographiques de stars américaines où le visage avait été appliqué sur d’autres personnes. Les vidéos ont été, bien évidemment, virales alors que les célébrités en question n’avaient jamais tourné ces scènes. Mais c’est surtout en matière de politique que les gouvernements s’inquiètent. En effet, les élections américaines approchent et de telles manipulations pourraient mettre en danger les campagnes présidentielles tant les deepfake deviennent de plus en plus réalistes et crédibles.

Comment les contrer ?

Pour le moment, il est encore possible de discerner quelques points qui ne coïncident pas au niveau des expressions du visage, la bouche notamment. Le logiciel fait des calculs pour reproduire une expression passée mais cela ne fonctionne pas toujours correctement.

Méfiez-vous également si l’information parait trop surréaliste. Par exemple, en voyant une vidéo d’une personnalité publique qui insulterait violemment quelqu’un alors qu’elle n’a pas l’habitude de le faire.

Vous pouvez également suivre des formations liées au Web pour vous familiariser avec cet univers et repérer plus facilement les Fake News, deepfake et autres informations erronées.

Photo hacker deepfake

Certains groupes comme Adobe, concepteur de logiciels de montage met déjà au point des logiciels pour repérer les montages Photoshop. Cependant, il va falloir redoubler de méfiance si ce phénomène perdure. Le progrès technologique rendra inévitablement les deepfake plus facile à effectuer et plus difficile à repérer. Pensez à vérifier vos sources avant de partager une information.

 

Ecrit par Julien Vitalis

« Retour